12.
Les controles concernant les voyageurs en direction de l'Australie sont stricts ! Premier scan des bagages, puis a l'entree de l'enregistrement, detection d'explosif. "Mettez, votre briquet dans votre poche..." Oh la, vu comme ca commence, je prefere m'en debarrasser.

Erwan parti de son cote, pincement au coeur, petite angoisse, je file sans trop reflechir a l'embarquement pour Sydney. Encore un scan du bagage a main... je pige pas trop, surtout que je ne suis pas allee bien loin depuis la premiere verif. Fouille au corps !   

Le fait d'etre seule dans l'avion me retourne les tripes. J'aime pas ca, j'aime pas ca ! Quand bien meme cela fait une 10aine de fois que je l'ai pris et que rien de grave ne m'est jamais arrive. Meme le beau blond sur lequel on a plaisante a l'aeroport et qui finalement se retrouve a ma gauche (on est separe par le couloir... aaaaaaaaaah le destin ;-) - ne me detourne pas de ma peur. Double deception : il n'est pas si beau que ca et en plus il est allemand, pas australien. Si au moins ils nous servaient une collation, ca me distraierait peut etre quelques minutes ! Non, on a juste une petite bouteille d'eau. C'est ca de prendre des low cost.
>> mail plus tard d'Erwan qui a eu droit a : "deux repas, des cadeaux a gogo (...) kit de nettoyage, savon, brosse a dent, dentifrice, chaussettes ! et lingettes :-)

Arrive le decollage. Ca se passe bien. C'est un quart d'heure apres que ca commence a se gater. Un vrai shaker ! J'entend encore ma voisine me dire "it's unusual !!!" Perturbation de folie, j'ai meme verse des larmes quand le coucou a commence a rebondir dans les airs !!! Je vous assure, je n'exagere pas, j'emprunte meme le terme (rebondir) a ma voisine, qui, me tiendra le bras dans les instants les plus difficiles :-) Ca me permet de faire connaissance avec ce couple Australien Rod et Andie, la 40aine approchant. Le hasard est marrant, moi qui compte rencontre Peter Garrett, il s'avere que Rod est dans l'audiovisuel et a notamment bosse une fois avec lui (je ne saurais en dire plus je n'ai pas tout compris). On atterri a Darwin, il est 2h du mat bien passes.

13.
Je file recuperer mon bagage de soute (bizarre pour un transit hein ?), et repasse par un scanner ! Alors la, c'est du n'importe quoi. On me fait ouvrir mon grand sac, l'objet suspect viendrait du bas. Je sors naturellement ma trousse de secours et l'ouvre. Euh c'est les epingles a nourrices, les aiguilles ???... On les separe, et mon sac repasse au scan. Non ya autre chose. Mon couteau. On le met de cote. Encore un scan. Les seringues ??? On me regarde bizarrement, alors j'explique que en cas de pepins de sante dans certains pays il est plus sur d'avoir ses propres aiguilles. Le mec file voir la grosse dame qui est son superieur, elle me permet de les conserver. Oh non non non je n'en ai plus besoin ! Et puis vu que j'ai peur que ca me recause des soucis je balance le tout dans la poubelle. ET LA, grosse agitation parmi tout ceux qui sont la. Faut pas faire ca ! La personne qui va collecter les poubelles risque de se blesser. Ils les recuperent et je ne saurais pas ce qu'ils en ont fait. Je rigole nerveusement, je suis mal a l'aise.

Et la, coup fatal, j'apprend que je ne recupererais pas mon canif !!! C'est pas possible c'est un cadeau !!! Et la, la sup qui me dit "si vous voulez le garder il doit aller en soute..." AAAAH l'histoire s'eclaircie ENFIN ! OK, bien entendu, de toute facon ce sac je ne comptais pas l'emmener en sac de cabine !!! Il fallait le deposer au comptoir d'enregistrement planque dans un coin... Bah vi comment je pouvais savoir moi !!! D'habitude en transit, on recupere pas son bagage !!!. Alors la c'est le second qui se fait passer une petite pommade par la bonne dame, comme quoi vu la taille de mon bagage et la situation, il aurait pu me poser la question ! La brave prend mon couteau et ne me le rend qu'a la sortie, quand nous sommes seules dans un coin (pour plus de surete ? ahaha)

J'ai 6 bonnes heures a attendre jusqu'au prochain vol. Je retrouve mes amis pour 2 petites heures. On discute, je recupere quelques bons plans et leur carte de visite au cas ou j'aurais un soucis en Australie car ils connaissent du monde.

L'attente seule est super longue... j'ai vraiment sommeil...

Le 2eme vol se passe bien (l'atterrissage le plus smooth au monde, meme pas senti !!!), meme si on ne recoit cette fois ci meme pas d'eau. Je fais la connaissance du jeune couple sympathique d'allemands a cote, avec qui je file dans un hotel cheap du centre (un dormitory a 20 dollars par jour !!!!!!!!! et c'est le plus cheap du coin) pour 3 jours (les 6 contacts Servas ne repondent pas). A l'interieur, c'est le bordel, a l'exterieur, c'est l'averse, et c'est parti pour durer jusque lundi. La loose !!!

Le soir, je suis la petite troupe occupant les lieux pour la tournee des bars. Premiere biere offerte par l'hotel, je m'en paye une autre, et dans les autres bars, je profite des verres gratos (suffit d'attendre le spot rouge signifiant que c'est gratuit... et d'avoir eu la chance de recevoir un tampon sur le bras ! ou presenter son verre quand des organisateurs de je ne sais quoi servent, ahahah)

Couchee a 2h30.

univers_bleu univers_rouge street