24.
Arrivee a Surabaya vers 15h. Le trajet fut une vraie galere :
- a cause des embouteillages, le bus n'a depasse les 30km/h que sur les derniers kilometres. Du coup j'ai bien failli tourner de l'oeil et fondre, sans air, bloquee entre Erwan et un local me tenant chaud. Comme si les 35 degres au dehors n'etaient pas suffisant !
- un pickpocket a essaye de me voler a la descente du bus en detournant mon attention sur Erwan. Mais je l'ai chope tandis qu'il avait la main sur mon appareil photo fixe a ma ceinture.

Quel reconfort de retrouver le superbe loft de Djoko et Henny !!! Aller encore quelques photos, on ne s'en lasse pas hein ?

djoko_henny3 djoko_henny4 djoko_henny6 djoko_henny2

Le temps de se doucher, et on s'installe pour preter mains fortes au pliage traditionnel du faux argent chinois, destine a etre monte en guirlande.

25.
Le matin - nos hotes etant mega occupes par les preparatifs du nouvel an chinois - on prend le taxi direction carrefour, histoire d'acheter de quoi faire une quiche. On s'est dit que ca faisait bien francais...

Nous sommes les premiers a entrer au carrouf. Du coup, on nous accueille d'une facon qui restera pour nous memorable : une haie d'honneur, constituee par les employes, postes en debut de chaque rayon et ce sur toute la longueur du magasin (c'est dire si la file etait longue...) nous salue a notre passage.

Par contre, yaura pas de quiche... on n'a pas trouve de creme fraiche, ni de pate... mais, il faut voir comme les rayons de sauce tomate/chili et vermicelles en chocolat sont fournis !!! Hallucinant ! 

tomato vemicelle

De retour chez nos hotes, on prepare des toasts de pain a l'ail et nos deux salades (verte avec poivrons, sauce vinaigre balsamique et salade de riz avec thon mais olives, sauce vinaigrette). La premiere ne fait pas fureur mais la 2nde est bien appreciee. Ensuite on file pour la ceremonie...

En fait d'un nouvel an chinois avec animations dans la rue, (ce a quoi nous nous attendions), on assiste a une ceremonie qui consiste a rendre hommage aux morts en leur offrant un repas (enfin, a leurs esprits). Le menu est ritualise : une selection d'aliments disposes logiquement sur la table (les photos des parents morts en premier, face a elles, les boissons, les fruits en derniers car consommes en fin de repas). Chaque personne de la famille prie a tour de role, puis on laisse le repas se derouler sans y preter attention.

table

Pour savoir si les esprits sont contents, on lance une piece et selon la face visible, on leur laisse plus de temps, ou bien c'est a notre tour de nous installer pour finir les restes.

Pour moi, ce fut l'occas de gouter a plein de specialites sucrees a base de riz : bikang, kue lapis, kue tok, kue mangkok, et de retrouver mon plat prefere, le Bumbu Rujak ayam : du poulet sauce chili. Quand il est pas trop epice c'est un delice ! MIAMMMMMMMMMMMMMMM.

Le repas termine, on brule les guilandes de fausse monnaie, pratique qui permet d'envoyer en quelque sorte l'argent aux ancetres.

jdlan_chinois3

Pret a rentrer, on apprend qu'on est tous invite a dormir ce soir chez des amis a Djoko et Henny, a Tentre. Cool !!! En plus ca nous rapproche un peu de Bondowoso, prochaine destination. On amene du coup nos valises.

En chemin, Flory nous fait remarquer toute une zone de maisons abandonnees. Il s'agit d'une histoire bien triste d'installation d'une compagnie de petrole, qui a fait jaillir pendant plusieurs jours (pas sur meme que ce soit fini car des murs sont en cours de construction pour proteger les routes...) un geiser de boue couvrant les maisons aux alentours, obligant les residents a deserter. Bien entendu, la compagnie responsable ne s'est pas acquittee de son devoir de dedommagement... Abordons un sujet plus leger ! En Indonesie ils ont un acteur fake nomme John Tralala, quand je leur ai raconte qu'en allemand ca designe le sexe d'un garcon ils se sont eclate de rire comme de grands enfants. D'ailleurs ils se sont vite empresse de le raconter a leur amis a notre arrivee :-)

Nous arrivons a Tentre, petit village sur les hauteurs, offrant une vue globale de Surabaya. La nuit c'est plutot joli, on croirait des milliards de paillettes... En plus, pile a notre descente de voiture, un feu d'artifice commence :-)

La propriete est composee de plusieurs cottages en location. C'est gigantesque ! Vivement demain pour pouvoir faire des photos. Mais avant ca, encore un repas (j'ai l'impression aujourd'hui de n'avoir fait que manger ;-)) puis dodo.   

26.
Ah bah en plein jour, c'est plutot loufoque ici :-) Voyez plutot les statues que l'on trouve dans les jardins...

sculpture_tentre2 sculpture_tentre5 sculpture_tentre3 sculpture_tentre4

La deco est plutot de mauvais gout, c'est dommage...

tentre3

Car le lieu a du potentiel...

tentre2

On file au marche, histoire de gouter au Durian, car effectivement, Mano, nous avons confondu avec le Jack fruit :-) Et bien j'atteste, c'est vraiment degueu !!! :-) Je prefere de loin les manggis, fruit qui ressemble a une tomate... et un autre nouveau fruit, un peu acide, bourre de vitamine C a ce qu'on dit, dont je n'ai pas retenu le nom. Voici une photo :

fruit_coeur
la forme en coeur n'est pas habituelle...

Allez, avant de partir encore une collation ! :-) et le plein de conseils pour Bali (notamment, ne pas manger de poissons car a cause du vent, les pecheurs ne partent pas au large, du coup le poisson n'est pas frais - preferer pour cela les resto chinois ou les poissons sont visibles dans les aquariums...)

Nous quittons nos hotes en cours de route pour prendre un bus direction Bondowoso.

Histoire d'operer une transition pas trop brutale suite au luxe de ces derniers jours, on se pose dans un hotel coquet, avec piscine :-)