1.
Arrivee vers 6h du matin a Pakse, nous sommes eclates ! Les bus ont beau etre assez confortables, il n'empeche que ca tangue la dedans ! Du coup, on peut dire qu'on a plus somnole que reellement dormi. Du coup arrives a l'hotel, on s'est etales comme des m... dans le lit, jusque midi (reveilles par la faim :-))

Pour l'instant, la ville semble quasi deserte. Le but de la journee : trouver un plan et decider de la suite de notre periple dans le sud. Vous n'allez pas me croire... Impossible de trouver le moindre plan du coin et ce meme a l'office du tourisme !!! Apparamment, une nouvelle version est en cours d'edition et la derniere version est epuisee.

On finira par trouver un croquis exploitable du coin, grace aux indications de francais rencontres a l'hotel. Il suffisait juste de demander a la reception, il y en a plein a dispo sur le comptoir... heheheh et nous qui avions traverse la ville de long en large... (ok ok je suis marseillaise ;-)

Nous nous descendons quelques bieres avec l'equipe de francais, installes sur des tables devant l'hotel, avant d'aller tous diner ensemble. Ca fait du bien de se retrouver un peu en "bande". Bien que toute l'equipe etait sympa, je ne citerais que Aurelia et Seb car nous allons faire un petit trip en scoot avec eux.

2.
Leve a 6h30 (outchhhhhhhhh) car on a rendez-vous avec Aurelia et Seb a 7h30 pour aller en scooter, parcourir le Bolaven Plateau jusque Tad Lo. Belle equipee sauvage, les cheveux quasi dans le vent (quasi car on peut pas dire qu'Erwan en soit fourni, puis on avait des casques... mais sans visiere !)

nous

En chemin on s'arretera voir :
- Une plantation de cafe

cafe_tracteur cafe_graines cafe_enfants
1. tracteur en chemin 2. graines de cafe 3. ou est Charlie ????

- une premiere petite cascade (me rappelle plus du nom... puis elle est pas indiquee dans le guide :-), avec un petit radeau mis a disposition pour pouvoir s'approcher de la chute sans se mouiller :-) Pour cela, il faut tirer une corde qui vous brule bien les mains mais c'est vraiment chouette !!!

cascade1_pont cascade_1
cascade

- deux cascades 'jumelles', Tat Yuang. Nous avons crapahute un chemin bien glissant pour voir cette beaute de la nature de plus pres... en vain...

cascade_tatyuang

- une troisieme cascade, Tad Fan, impressionnante en tout point de vue (haut, bas...). Elle se situe au milieu d'un parc charmant ou des espaces pique nique sont amenages. Nous y avons fait trempette et nous sommes amuses a observer une bande de gars draguant de jeunes Laotiennes en pleine baignade. Savez vous qu'ici (tout comme en Thailande), la pudeur est de mise. Les filles se baignent habillees... Cela me laisse perplexe quand elles sont vetues d'un jeans collant... ca doit pas etre agreable ! Notre compatriote Aurelia, prefere la deuxieme alternative : se baigner en sarong, un long pareo local. Selon ses propos, c'est assez galere.

cascade_tatfan_pont cascade_tatfan cascade_tatfan2
1. pont de bois 2. vue d'en haut 3. vue d'en bas avec un bout d'arc en ciel

Aye, maintenant on ne s'arrete plus et on trace sur Tad Lo. La piste est un peu boueuse... mais tout se passe bien.

moto_erwan
je triche, cette photo c'est en chemin vers la 1ere cascade ;-)

On traverse des petits villages ou on se fait saluer par des momes souriants hyper craquants

trajet_tatlo

A l'arrivee, il fait nuit. On a un peu du mal a trouve l'hotel. Question chambre, c'est le parcours du combattant pour y acceder :
- traverser une planche pas tres large qui s'enfonce a chaque pas un peu plus dans la boue (bien rester au milieu car ca peut deborder sur les chaussures),
- puis baisser la tete juste au coin avant la montee des escaliers au pas de la porte pour eviter de se cogner au coin toit (me le suis pris plusieurs fois dans la caboche en sortant aux wcs la nuit...)
- tirer la porte d'entree de toutes ses forces pour pouvoir a peine l'entrebailler et se faufiler sur le cote a l'interieur

3.
On se leve vers 8h, grace a nos amis, deja frais et dispo, sur le point de partir en ballade dans les environs. Nous, nous decollerons dans la demie heure suivante. En chemin, petit dej (qui nous suffira a tenir une bonne partie de la journee !!!) dans un hotel situe juste en face de la cascade Tat Hang... C'est si paisible... On se dit d'ailleurs qu'a partir d'aujourd'hui, on va faire l'effort de se lever plus tot pour pouvoir avoir le temps de faire plus de choses sans se presser. Esperons qu'on s'y tienne heheheh

cascade_tathang

Toujours en chemin, on passe par un petit village dont la disposition des maisons rappelle les campements des traversees des diligences du far ouest. Toutes en cercle... Les momes s'approchent de nous pour reclamer des choses a manger... mais on a rien :-( C'est un dilemne pour moi car certains disent qu'il ne faut rien donner a ces petits pour ne pas encourager la mendicite et en meme temps c'est super dur de resister a ces petits yeux qui vous regardent avec melancholie parfois.

Retour a l'hotel pour recuperer le scooter, direction la grande cascade de Tat Suong. Deux petits nous accompagnent, on leur donne un petit billet et un bonbon et on decide d'escalader les gros rochers pour voir la chute de plus pres. Personnellement j'ai adore !!!!!!!!!!!!!!!!!!! J'aimerais avoir plus d'occasion de grimper ;-)

cascade_tatsuong cascade_2
Picture_003 Picture_005

Par contre le retour a ete folklo. Ca a commence par le doute d'Erwan sur le fait qu'il y ait un eventuel barrage plus haut... La menace d'une enorme trombe d'eau pouvant nous noyer en quelques minutes ajoutee au grondement du ciel laissant pressager une pluie torrentielle nous a donne des ailes hehe. La traversee des gros rochers s'est faite bien plus rapidement au retour que l'aller mais pas sans peine, je me suis croutee le mollet :-)
Et la, je vous le donne dans le mille... non non pas d'histoire de barrage ouvert... mais... vivi... la pluie ! Mais alors pas un petit crachat ! Non, de celles qui vous trempe en 2 secondes chrono. En plus, on a pas retrouve du premier coup le chemin du retour a travers la jungle ! Du coup, on s'est perdu. On a traverse la riviere en glissant dans les pierres, on a pas mal hesite sur les directions... mais on a fini par arriver a bon port au village ou l'on a rencontre nos petits guides. Trempee, gelee et n'y voyant plus rien au travers mes lunettes, a lutter pour decoller mes chaussures retenues dans la boue. Et pour achever cet etat lamentable, le retour en scoot qui vous glace les os :-)

Pour se reconforter, (bien qu'on ait pas besoin de raisons particulieres ahah), petit apero a l'hotel : biere Laos accompagnee d'un succulent pain a l'ail. Un des meilleurs qu'on ait jamais mange !!!!

4.
Depart tot le matin pour Sekong, apres un petit dej bien copieux : un enorme sandwich a l'omelette accompagne d'une quasi pinte de cafe (voir la photo...) !!! Moi qui n'aime po trop ca... ET qui avait demande un the... On apprend dans ces moments la a se resigner a accepter ce que l'on nous sert, fatigues d'essayer de leur faire comprendre :-)

retour_cafe

retour retour2
sur le trajet vers Sekong...

Arrives a Sekong, situee a 13km de Pakse. La ville n'a pas grand interet, si ce n'est de servir de pont de chute pour aller voir la fameuse cascade de Katamtok. Petit tour dans le marche qui n'offre rien d'interessant a part une epicerie qui vend des Cornetto YOUPIE !!!!!!

En fin d'aprem, desireux d'aller voir le Sekong (riviere), on s'attarde sur le chemin au terrain de petang, regarder quelques parties. Erwan se voit offrir un a deux verres de bieres tandis qu'un laotiens essaye de me faire la conversation... heheeh dans sa langue... bref... c'est marrant...

Ensuite on se fait prendre par la pluie...  Des que ca se calme, on fuie !!!!!!!! On atteri dans un resto cite par le lonely planet pour ses precieuses informations et ses bons tuyaux... euh... personne n'est en mesure de repondre a nos interrogations !!! Pas grave, on passe une bonne soiree :
- les 3/4 du temps eclaires a la bougie car l'orage a provoque une coupure d'electricite dans tous le quartier
- on a mange comme des rois, meme si l'addition fut salee a la fin... (faut dire que les malins n'annoncaient aucun prix sur leur menu et nous n'avons pas voulu nous en inquieter ;-))

Pour finir, nous avons rencontre Mickael, un allemand un peu plus jeune que nous, avec qui nous planifions pour demain d'aller voir la grande cascade en scooter.

Juste avant de partir je fonce sur la table de nos hotes et parie quelques bonbons sur la case grenouille de leur jeu. Cool j'ai perdu (c'etait le but). Le petit tout content empoche son gain en souriant.

5.
En chemin, on apercoit une equipe de deminage... c'est pas tres rassurant.

  retour_demin
deminage

Le trajet vers Katamtok a ete assez eprouvant, mais Erwan s'est debrouille comme un chef ! Les chemins de terre rouge se sont transformes avec la pluie en terrain boueux tres glissant. J'ai eu plusieurs frayeurs tandis que je sentais la roue arriere deraper a plusieurs reprises.

chemin cascade_katamtok
1. route boueuse 2. cascade Katamtok

cette splendide cascade d'une centaine de metres, n'a pas ete facile a trouver, cachee au coeur de la foret epaisse... De plus, les indications du lonely planet sont plutot sommaires. Erwan decide donc d'improviser une signalisation a l'entree du chemin.

erwan_mickael_katamtok
Erwan et Mickael

Sur le chemin du retour, panne d'essence pour Mickael qui a mal evalue sa consommation de carburant. Cela nous conforte dans l'idee qu'il vaut mieux voyager a deux scooters pour ce genre de periple.

retour_panne retour_buffle
lors de l'arret du a la panne d'essence

erwan_salue_mome
lors d'une pause suite a notre mal aux fesses :-)

A quelques metres de l'arrivee a Pakse, Erwan se prend une prune pour avoir fait demi tour dans un croisement. Le flic nous demande tout d'abord 50 000 kips puis au final 30 000 en montrant Erwan du doigt et en precisant "because he is my friend". D'apres le responsable de l'hotel on a ete chanceux car les laotiens ne sont pas loges a la meme enseigne... Quand je pense a leurs revenus mensuels je me dis qu'il vaut mieux pas qu'ils se fassent choper !!!

A l'hotel, on retrouve avec joie nos sacs laisses en consigne le temps de notre trip dans les alentours... YES DES AFFAIRES PROPRES heheeh. Je trouve un message d'Aurelia et agrafe sur mon sac, nous faisant part de leur bons plans.

Le soir, sur ses conseils, nous allons nous deguster une delicieuse fondue (un peu chere mais comme dit Aurelia, on ne vit qu'une fois ;-)

6.
RAS. Journee pepere : on a fait du change (en dollars) et des mises a jour sur internet

erwan_fondue